Côte d'opale

L'Art sacré pendant la reconstruction de l'après-guerre

Le

Lors de la libération de la ville en septembre 1944, l'église de Wimereux est touchée par de nombreux obus, tombés dans la nef et au niveau du clocher. Les dégâts sont importants. Parmi ceux-ci, l'ensemble des vitraux ont tous été détruits.

Conférence de Michel Debuyser

Salons de la Baie Saint-Jean, rue Sainte Adrienne à Wimereux à 18h30


Deux longues phases de reconstruction seront nécessaires : la première de 1952 à 1967, menée par le Père Delpierre qui a vécu plusieurs années à l'Abbaye de Wisques où un courant artistique a vu le jour sous l'influence de Dom Bellot, architecte bénédictin surnommé « le poète de la brique » et qui avait établi son atelier à l'abbaye en 1928. Les maîtres-mots de ce mouvement sont : modernité, simplicité, lignes pures… La deuxième de 1967-1968, après le Concile Vatican II, quand pour répondre aux nouvelles règles liturgiques, le Père Delpierre procède à un réaménagement du chœur.

De nombreux artistes se sont investis lors de ces longues années de reconstruction et même au-delà et pas seulement dans l'église de Wimereux.

Organisé par l'Association des Amis de l'Eglise de Wimereux avec le soutien de la Ville

Entrée gratuite avec participation souhaitée au profit de sa restauration

Plus de renseignements : [email protected]www.sauvonsleglisedewimereux.fr

06 88 95 72 88

 

Rédigé le 16 avril 2019 par Association

S'y rendre

Image illustrant L'Art sacré pendant la reconstruction de l'après-guerre
Crédits photo: AEICW

Événements à proximité