Côte d'opale

The Beautiful Swamp Blues Festival

Prévu en
Les informations ci-dessous concernent la précédente édition.

Le nouveau blues est arrivé !
Nous déménageons place d'Armes, à la Halle, pour mieux inscrire notre festival dans la vie de Calais.

Ce n'est pas une mince affaire, mais le succès absolu de la dernière édition, avec ses échappées hors du traditionnel, nous y a incités. Tous les compteurs sont remis à zéro : An Un du nouveau Beautiful Swamp Blues Festival.

Le blues est nourri par des histoires de migration : du « Hobo », ce vagabond voyageant de ville en ville dans des trains de marchandise au « back door man », celui qui sort par la porte de derrière quand le mari revient au domicile, les références aux voyages sont multiples. Même le rythme ternaire, le fameux « shuffle » du blues semble copier celui des locomotives.

Pour cette nouvelle édition du Beautiful Swamp Blues Festival c'est, toute proportion gardée, à une migration que nous vous invitons, celle de son lieu historique, le centre Gérard Philipe, vers un nouveau lieu d'accueil, la grande Halle de la place d'armes. En effet, suite au coup d'essai de l'année passée et de la soirée d'ouverture dans cette même halle, il nous a semblé intéressant d'effectuer ce déménagement et ainsi de mieux inscrire ce festival dans la Ville. La volonté que j'ai, et que toute l'équipe partage, c'est de faire grandir ce festival, qu'il devienne incontournable et s'inscrive dans l'ADN de la Ville. C'est pourquoi je voulais remercier les commerçants qui s'associent à cette organisation à travers le « Off » qui, durant deux semaines, fera résonner la fameuse note bleue et précédera le « in » qui cette année revient aux sources avec deux soirées consacrées au blues américain.

Enfin, ne ratez pas, en clôture de ce festival, le Gospel du dimanche après-midi qui vous fera voyager jusqu'aux rives du Mississipi…

Du 13 au 30 avril 2017, Halle place d'Armes à Calais.
Réservations : 03.21.46.90.47 ou [email protected]
Lien vers le site de la billetterie

Rédigé le 24 janvier 2017 par Séverine

S'y rendre

comments powered by Disqus