Le Touquet-Paris-PlagePictogramme de Le Touquet-Paris-Plage

À visiter autour de la ville de Le Touquet-Paris-Plage

Le Musée du Touquet

Angle avenue du Golf et avenue du Château
62520 Le Touquet-Paris-Plage (0 km)

Au cœur d’une villa à l’architecture typiquement touquettoise construite en 1925, au croisement de l’avenue du Golf et de l’avenue du Château, on trouve le musée du Touquet.

A l’intérieur, une formidable collection d‘œuvres picturales, mais aussi toute une partie consacrée à l’histoire du Touquet.

La partie consacrée à la peinture regroupe un ensemble d‘œuvres de la fin du XIXème siècle. Parmi les peintres les plus connus, appartenant à l’Ecole d’Etaples, on peut citer Eugène Boudin, Fritz Thaulow, Henri Le Sidaner, Jules Dalou, Sarah Bernhart et Bourdelle. On y trouve aussi un ensemble d‘œuvres particulièrement représentatives de l’art moderne et contemporain. On peut ici citer les noms suivants, et pas des moindres: Poliakoff, Vasarely, Debré, Hartung et Mathieu.

La partie historique du musée du Touquet contient moult archives se reportant à la société académique du Touquet-Paris-Plage. Ces archives retracent l’histoire de la station depuis ses origines, avec entre autres une partie sur l’art du sport et les affiches balnéaires.

Enfin, le musée se veut un centre actif et un lieu de découverte de l’art contemporain de part ses expositions permanentes et temporaires. Dans cette optique, il a déjà accueilli les rencontres de danse contemporaine et souhaite multiplier ce genre d’événement afin de faire découvrir au public les subtilités d’un art parfois méconnu.

Le Phare de la Canche

Allée des Mésanges
62520 Le Touquet-Paris-Plage (0 km)

Classé Monument Historique depuis le 9 avril 2011, le phare du Touquet surplombe l’ensemble de la station luxueuse.

Considérée comme le phare le plus “terrien”, de part sa localisation retirée de la mer et ses briques orangées, ce dernier culmine à près de 58 mètres et a une portée de 46 km.

Sa mise en service date de septembre 1951, mais le Phare de la Canche n’est pas le premier de la ville en effet, près de 100 ans plus tôt deux phares étaient mis en service pour contrer les nombreux naufrages sur la côte. Dynamités durant la seconde Guerre Mondiale, il aura fallu attendre six années avant de voir le signal du nouveau phare.

Sa tour octogonale si unique revient au célèbre Louis Quételart, architecte marquant de la ville à qui l’on doit plus de 30 villas du Touquet dont Pomme d’Api et Les Mutins.

C’est à l’issu d’une montée de 274 marches que le Touquet se révèle à 360°, un panorama qui vous emmène la Baie de la Canche jusqu’aux Falaises Normandes en passant par les remparts de la cité Montreuilloise.

Situé à quelques pas, vous trouverez la maison du phare, bâtiment premièrement aux maîtres puis aux gardiens du phare de la Canche, il est aujourd’hui le musée du phare et vous permet de connaître de nombreuses anecdotes sur la station balnéaire du Touquet-Paris-Plage.

Les Villas du Touquet

62520 Le Touquet-Paris-Plage (0 km)

L’architecture touquettoise présente à la fois des caractéristiques urbaines et balnéaires, sur lesquelles se sont greffées poutres apparentes et pierres, donnant à la ville cette quiétude et cette sérénité qui la rendent si attractive.

Louis Quételart, Anatole Bienaimé, Horace Pouillet, Louis Cordonnier, Arsène Bical… architectes reconnus de la fin du XIXe siècle et du début du XXe, tous ont oeuvrés sur la station balnéaire touquettoise en imaginant des villas hétéroclytes de part leurs styles et leurs matériaux.

Si certaines villas possèdent des particularités très singulières comme le fait de posséder un garage enterré, évoquant la relation de la maison avec le sol, ou encore un plan en « y », d’autres présentent une esthétique anthropomorphe dans le style des années trente.

Inspirées de l’architecture anglaise de part leurs jardins, de style néo-normand ou encore néo-médiéval, certaines villas sont même inscrites à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Ce site nous initie donc à l’histoire de l’architecture moderne. Si vous êtes séduits par ces anciennes demeures, rendez-vous au Touquet pour les découvrir…

Villa, Le Touquet-Paris-Plage, Picardie, Pas-de-Calais, Hauts de France, France.

Maréis

Boulevard Bigot Descelers
62630 Étaples (3 km)

En activité depuis 2001, partez à la découverte de l’univers des marins-pêcheurs grâce au Centre de découverte de la pêche en mer. Grande fierté et empreinte du savoir-faire Étaplois, l’ensemble du bâtiment est dédié à ce métier qui requiert énormément de courage et de connaissances.

En visite guidée, ou libre, cela se passera dans la “Corderie”, ancienne usine de fabrication de filets de pêche construite en 1921. L’ensemble des visites guidées sont dispensées par des marins-pêcheurs retirés ou leurs familles rendant chaque intervention unique et passionnante.

Ludique, vous pourrez effectuer votre propre noeud marin ou encore inspecter les aquariums à l’aide d’une caméra sous-marine. Des mollusques jusqu’aux fascinants échinodermes, plus de 500 espèces animales s’associent aux collections de techniques de pêches, et aux photographies. Retrouvez vous aux commandes du poste de pilotage Maréis, reconstitution taille réelle d’un pont de bateau de pêche.

Vous pourrez, temporairement, assister aux expositions de découverte et préventions, chaque thème se reliant bien évidemment au monde marin.

Et pourquoi pas cuisiner à Maréis ? La structure vous accueille chaque mois afin de concocter de délicieux petits plats aux saveurs locales.

Le Succès Berckois

31 rue Carnot
62600 Berck (13 km)

Venez retrouver toute la douceur de votre enfance en vous rendant dans l’authentique boutique familiale « Le Succès Berckois ». Située rue Carnot, cette entreprise d’artisans-confiseurs passionnés vous fera découvrir tous les secrets de la création artisanale de berlingots et sucettes que nos grands-mères dégustaient petites.

Créée en 1922, l’entreprise faisait déjà partager la fabrication de ces petits délices avec les touristes et les clients. Depuis, la tradition s’est perpétuée de génération en génération et les visites de groupes se sont développées vers 1985. En 2002, la boutique a déménagé dans des locaux plus spacieux et des expositions pédagogiques sur le sucre ont été mises en place.

De la coulée du sucre sur marbre à la taille des berlingots au ciseau en passant par l’incorporation des parfums, participez à cet art de concevoir les bonbons de notre enfance.

Individuellement ou en groupe, la fabrique vous enseignera l’histoire du sucre, de l’Egypte à nos jours et à vous invitera à vous initier au plaisir de concevoir sa propre sucette.

Berck Plage

Le Musée de France d'Opale Sud

60 rue de l'Impératrice
62600 Berck (13 km)

Partez à la découverte de notre côte d’opale à travers les yeux des artistes de la marine ou même grâce aux objets archéologique du littoral.

Avec des tableaux à l’âme Berckoise, le musée embrasse les scènes de naufrages, de pêche ou des façades de la ville. A ces tableaux se s’ajoutent des objets de période gauloise, des bijoux, des outils de production de sel qui parfois datent du IIIième siècle avant Jésus-Christ.

700 m2 sur deux étages, voilà le patrimoine artistique et historique de Berck sur Mer, implanté dans une magnifique bâtisse de brique rouges traditionnelles mais moderne à l’intérieur.

En visite libre vous pourrez accéder à de nombreuses indications et explications situées proches des œuvres, mais vous pourrez également bénéficier des services des guides, connaissant les œuvres comme leur poche.

Le Musée propose également en supplément de sa collection permanente, des collections temporaires aux thèmes et artistes nombreux.

Le Musée Roger Rodière

5 rue de la Chaîne
62170 Montreuil-sur-Mer (14 km)

Installé depuis 1970 dans la chapelle de l’hôpital des Orphelins, le musée d’Art et d’Histoire Roger Rodière fait peau neuve et s’installe en 2009 dans l’hôtel particulier Saint-Walloy datant du 18e siècle.

Le musée se veut un témoin de la richesse historique et artistique de Montreuil. Il propose notamment une exposition consacrée à l’art sacré dont les collections illustrent l’immense ferveur qui a sublimé les églises de la ville. Pièces d’orfèvrerie, tableaux gothiques, sculptures et reliquaires médiévaux sont à découvrir. Au travers d’une muséographie simple, l’exposition propose de faire connaissance avec les nouveaux locaux du musée. Vous pourrez également y découvrir de nombreux tableaux de « l’Ecole d’Etaples », groupe de peintres de la région formé au 19e siècle ainsi que des œuvres de nombreux visiteurs anglo-saxons.

Le musée Roger Rodière de Montreuil sur mer, propose des expositions temporaires, des conférences et des ateliers pédagogiques afin d’initier le public aux pratiques artistiques ancestrales et dans le but de conserver et de valoriser le riche patrimoine de cette ville médiévale.

Le Château d'Hardelot

Rue de la Source
62360 Condette (15 km)

Situé à la sortie de Condette, le château d’Hardelot fait face au Lac des Miroirs et se trouve au centre d’une forêt très giboyeuse. Édifié au 9ème siècle pour faire face aux invasions Allemandes, il a été restauré au 13ème siècle par Philippe de Hurepel. Il se composait alors de 9 tours médiévales et avait une forme polygonale.

Endommagé, il ne reste qu’une partie de l’enceinte ainsi que les salles de garde occupées par l’actuelle taverne. En 1848, Sir John Hare le rachète puis le fait remanier dans un style néo-gothique Tudor. Son ami Charles Dickens fut souvent de passage dans cette demeure qu’il admirait tant.

Au début du 20ème siècle, le château devient propriété de John Whitley qui esquisse un projet de station balnéaire à partir du château. Cependant, l’attrait des touristes pour la mer l’emporte et la station est déplacée. Le château devient donc de 1958 à 1975, un lieu de séjour pour les Sœurs Ste Agnès d’Arras.

De nos jours, une taverne médiévale est installée dans les anciennes salles de garde. Un sentier de découverte balisé de panneaux retraçant l’histoire du site a été aménagé de manière à pouvoir admirer l’enceinte du château. Ses prisons, ses oubliettes, son chemin de guet et ses souterrains témoignent encore de la vie rude et épique de l’époque.

Le château d'Hardelot, Condette

Le Musée Jean-Charles Cazin

84 Grand’place Foch
62830 Samer (17 km)

C’est dans la ville de Samer, à 17 km de Boulogne−Sur-Mer que naquit Jean-Charles Cazin.

A 21 ans, il part étudier le dessin dans la Capitale. Il y rencontre sa femme Marie, sculptrice qui le représentera en bronze dans le Jardin Public de Samer.

Peintre qui s’inspire énormément de paysages comme les quais de Boulogne ou les dunes de Wissant, ses œuvres sont aujourd’hui exposés des États-Unis aux Pays-Bas en passant par Lille. C’est avec sa petite famille qu’il s’installe à Equihen qui sera la principale source d’inspiration artiste des Cazin. Suite à la mort de sa femme, il revend et s’installe à Bormes Les Mimosas dans le Var. Décoré de la Légion d’Honneur puis Commanditeur, il reçoit le grand prix de l’exposition universelle de Paris en 1900.

Le Musée Jean Charles Cazin est inauguré en octobre 1939, et regroupe un grand ensemble d’œuvres de la famille Cazin, au fur et à mesure le musée essaye d’acquérir des céramiques, dessins, gravures et tableaux.

Un vrai témoignage de la vie de cette famille Equihennoise, qui était véritablement inspirée des paysages de notre Côte d’Opale.